M. 8%

Fiction : nouveau mot-clé où l’on s’amuse à chercher des explications sur le monde, parfois incompréhensible, qui nous entoure. Petite histoire inventée basée sur quelques faits réels.

Tout comme Montréal qui a eu son Monsieur 3%paix à son âme —, le nord de la Thaïlande a connu son Monsieur 8%. Voici son histoire qui, contrairement à son éponyme québécois, n’a absolument aucun rapport avec la corruption ni la politique.

Monsieur Hathairattanakool est fonctionnaire. Il travaille pour la voirie du amphoe (district) de Fang, situé dans la province de Chiang Mai, au nord de la Thaïlande, adjacent au Myanmar. Il s’occupe avec amour et zèle de l’entretien et du développement des routes rurales.

Un jour son supérieur lui confie une mission spéciale: superviser la modernisation de la signalisation routière de son district. Prenant sa nouvelle mission au sérieux, il va suivre une formation dans la capitale, Bangkok, pour approfondir le sujet.

Dans la grande ville, un vieil instructeur ressemblant à un gros Bouddha souriant, enseigne l’art de la signalisation routière à l’aide d’une présentation Power Point interminable. Chaque élève reçoit une épaisse copie papier de la présentation. Panneau après panneau, M. Hathairattanakool annote frénétiquement la sienne.

Au second jour de la formation arrive un panneau intriguant : un camion sur une pente dominant un 8 suivi d’un signe de pourcentage. Qu’est-ce que ça peut bien signifier? «Annoncer le surgissement sur la route d’une pente abrupte permet aux conducteurs d’anticiper les manoeuvres à exécuter, surtout pour les poids-lourds», explique le vieux sage. «Il y a deux versions du panneau: la pente ascendante et la pente descendante.» Comme c’est intéressant, se dit M. Hathairattanakool. Le professeur enseigne alors comment calculer la pente d’une route. Il émet ensuite une règle d’or qui ébranle notre fonctionnaire: toute pente de 8% ou plus doit être annoncée! Le district de M. Hathairattanakool étant dominé par des montagnes sillonnées par les routes les plus abruptes du pays, beaucoup de travail l’attend.

De retour dans sa région avec ses nouvelles connaissances, il s’attèle avec zèle à la tâche. Au fil des semaines et mois, à l’aide de cartes et de visites sur le terrain, il établit un inventaire des panneaux de signalisation à commander et installer. Or comme il l’avait si bien pressenti, la tâche la plus complexe est de déterminer l’implantation des panneaux annonçant les pentes abruptes. Plusieurs semaines sont consacrées à mesurer le réseau routier et déterminer l’emplacement de chacun des panneaux annonçant une pente de 8% ou plus.

Une fois compilés la quantité et les emplacements, M. Hathairattanakool utilise ses notes gribouillées lors de sa formation pour créer les devis techniques accompagnant la commande des panneaux. Une copie en noir et blanc de la présentation Power Point, abondamment annotée, sert ainsi de courroie de transmission des nouvelles normes thaïlandaises vers l’usine de production en Chine. 

Quelques semaines plus tard, des camions déposent plusieurs tonnes de panneaux dans la cours de voirie de la ville de Fang. M. Hathairattanakool, excité, s’active en ordonnant aux cols bleus municipaux la répartition des panneaux selon l’ordre d’installation. Mais ce sont les six palettes de panneaux de pente abrupte qui l’intéressent par dessus tout. Il déballe avec empressement un panneau jaune qu’il regarde avec fierté scintiller au soleil: il est identique au panneau présenté lors de sa formation. 

Ainsi sont installés dans l’ensemble du district plus d’une centaine de panneaux annonçant des pentes identiques de 8%. Peu importe l’inclinaison de la route, qui dans ce coin de pays entraîne en moyenne des pentes bien supérieures à 8% (au grand dam des cyclo-nomades osant s’y aventurer), le panneau reproduit fidèlement l’exemple donné dans le Power Point du vieux sage de Bangkok.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s